Mélanie, Alexis (18 mois) & Jazz (3 ans), Agence ME

Je suis ravie de vous présenter enfin cette femme incroyable devenue au fil desmois une amie précieuse. Au quotidien, avec passion et talent, c’est elle qui est aux commandes afin de mettre, de la meilleure manière qu’il soit, ses clients en lumière. Aujourd’hui, les rôles s’inversent et c’est à son tour d’être mise à nue. Je vous présente Mélanie, entrepreneur, épouse et mère de deux enfants.

DSC_4154.jpg


Mélanie, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je suis en couple depuis 10 ans et mariée depuis 5 avec Mathias le père d’Alexis. Je suis née et j’ai grandi à Genève où j’ai fait des études de relations internationales. Bachelor en poche, j’ai rapidement commencé à travailler d’abord chez Cargill où j’ai passé en parallèle un master en communication puis chez Deloitte en tant que chargée de comm pour les services financiers de la Suisse Romande. 2 ans plus tard, avec l’envie d’autre chose j’ai démissionné. J’ai rapidement eu une première demande en freelance pour un mandat de comm puis une autre et encore une autre. Confiante, j’ai fini par sauter le pas en créant agence ME il y a maintenant 3 ans.

Tu es l’heureuse maman d’Alexis qui a 18 mois. Comment te sens-tu ?
Hyper bien malgré une vie assez rock roll entre mon fils, mon mari, mon chien et l’agence (rires). J’aime quand ça bouge heureusement mais il faut avouer que l’arrivée d’un enfant est un bouleversement énorme. Aussi positif qu’il soit il faut un peu de temps pour prendre ses marques et trouver un rythme.

Tu es comme on dit une mumpreneuse. Quels sont tes ingrédients pour concilier vie perso et vie pro ?
Honnêtement, je cherche encore la recette miracle qui je crois n’existe tout simplement pas. L’avantage majeur d’avoir sa société c’est la flexibilité dans mes horaires. Je peux organiser mes rendez-vous clients en fonction des horaires de la crèche puis compenser en retravaillant le soir tard. Par contre, pas de salaire fixe ni de rythme régulier. J'enchaîne souvent les mandats à un rythme de dingue, puis ensuite c'est plus calme pendant quelques temps, puis le rythme de dingue reprend ! Il faut s’accrocher mais pour rien au monde je ne reviendrais en arrière.

Nounou ou crèche ?
Crèche à 1000%. Etant impossible de trouver une place en crèche publique nous avons décidé malgré tout de l’inscrire mais en privé. Je suis convaincue que le contact avec d’autres enfants est une bonne chose. En tout cas, Alexis adore. Il y est tous les jours sauf le mercredi et vendredi après-midi.

Pourquoi Alexis ?
Mathias et moi sommes fans depuis toujours de ce prénom du coup ça a été facile. Charismatique & Fort caractère. Notre fils tout craché (rires).

Si tu devais définir la maternité en 1 mot ?
Bouleversante.

Cool vs pas cool pendant ta grossesse ?

Cool : ce sentiment inexplicable de porter la vie. Tu sens ton enfant bouger  et c’est dingue. La première écho, un moment très émouvant. Je suis consciente aussi de la chance que j’ai eu d’avoir une grossesse qui s’est bien passée, sans complications.

Pas cool : physiquement c’est quand même chaud. Nausées, rétention d’eau (j’ai accouché en juillet) etc. Je n’ai pas spécialement ADORE être enceinte.

Sport ou pas sport ? Secrets de forme pendant et après la grossesse ?
(Rires) Hmm, alors pendant la grossesse, je me suis totalement laissée allée et j’ai pris 25kg ! J’avais tout le temps faim et je ne faisais aucun sport. Après 3 années compliquées pour tomber enceinte, j’ai préféré être très prudente de peur d’avoir des complications et perdre mon bébé. Ayant eue une césarienne, je n’ai pas recommencé tout de suite le sport mais j’ai beaucoup marché avec Alexis dans la poussette. Maintenant que j’ai l’abonnement Premium MotherStories, je vais pouvoir me mettre au Yoga (sourire).

Une routine beauté spéciale pendant et après la grossesse ?
Pendant la grossesse, je ne supportais aucuns produits excepté les crèmes La Roche Posay. Je misais tout sur le visage et donc le maquillage (rires). Après l’accouchement, rien de spécial. Il fallait surtout que je me réapproprie mon corps. Étant entrepreneur, je n’ai pas vraiment eu de congé mat du coup, prendre soin de moi n’était pas évident. Ma priorité absolue était de réussir à tout concilier et de profiter de l'arrivée d'Alexis dans la famille.

Tes produits de puériculture préférés ?
La chaise haute modulable de Stokke top quand on a chien ! Je l’utilise d’ailleurs encore maintenant, elle évolue avec ton enfant. J’adore aussi les produits Mustela et La Roche-Posay. Les jouets Little People de Fisher-Price et l’incontournable poussette Bugaboo.

Un bon plan restau ou café Kids Friendly ?
Pas encore trouvé donc partante si possible également dog Friendly (misère).

DSC_4089.jpg

Vos weekends en famille ressemblent à quoi ?
On se lève tôt… Très tôt ! Le samedi matin Mathias s’occupe d’Alexis pour que je puisse dormir et le dimanche c’est l’inverse. On va faire le marché car je tiens à cuisiner des légumes et fruits frais puis au parc car Jazz (notre deuxième enfant) a lui aussi besoin de se dépenser. L’un s’occupe de BB1 et l’autre de BB2 (rires). On est très famille. J’ai la chance d’avoir mes parents et mes soeurs tout prêts qui viennent nous voir souvent et sont toujours okay pour garder Alexis si besoin. Les parents de Mathias sont à Lucerne.

 

«  On fait du mieux qu’on peut ce qui est déjà pas mal ! » 

 

Pour relâcher la pression que fais-tu, où vas-tu ?
Un restau en amoureux. On a une baby-sitter incroyable qu’Alexis connait depuis qu’il est né.

La réflexion qui t’énerve le plus en tant que jeune maman ?
Celles liées au fait que j’ai un grand chien qui pourrait potentiellement attaquer Alexis et que je devrais mieux surveiller… Arghhhh ! Tous les « tu devrais faire comme-ci ou comme ça ». C’est déjà tellement difficile d’être une jeune maman. La personne qui connaît le mieux Alexis c’est moi. Méthode : faire abstraction et changer de sujet.

Aurais-tu un conseil à donner à des futures mamans ?
Faire à son rythme, se faire confiance et surtout ne pas comparer son enfant avec les autres car tous différents. La pression mise aux mamans est énorme et injustifiée. On fait du mieux qu’on peut ce qui est déjà pas mal !

Un pêché mignon ?
Le chocolat et un bon verre de blanc.

Tes bonnes résolutions pour 2018 ?

  1. Etre plus zen car stress tout le temps.

  2. Me remettre sérieusement au sport.

  3. Continuer à profiter de moments en famille.

Ton rêve ?
Que mon fils grandisse bien, qu’il soit en bonne santé et surtout heureux.

DSC_4175.jpg
histoire, interviewElsa Gonzalez