Sandra, Mila (5 ans), Paco (2 ans) & Naïs, Mära (1 mois), ILADO Paris

Laissez-moi vous présenter les deux créatrices des bijoux de maternité ILADO Paris dont le fameux Bola si tendance. Le Bola est un bijou traditionnel Maya. En roulant délicatement, il émet un son cristallin porteur de calme et d’harmonie surnommé Llamador de angeles (l’appel des anges). Le Bola était porté par les futures mamans comme un porte-bonheur. Dès la naissance, bercés par la mélodie familière du Bola, les nouveau-nés s’apaisaient.

Retrouvez une jolie sélection des Bolas ILADO Paris le mardi 27 novembre lors de l’événement MotherStories très spécial : THE Mothersxmas. Plus d’informations à la fin de l’article.

Les filles, pouvez-vous vous présentez chacune en quelques mots ?

Sandra
J’ai 34 ans. Je suis née dans le sud-ouest. J’ai passé une partie de mon enfance en Afrique entourée de mes 3 frères, puis j’ai étudié à Londres et à Madrid, avant de m’installer à Paris avec mon amoureux. J’ai travaillé pendant 7 ans chez L’Oréal. A la naissance de ma fille, j’ai décidé de quitter mon job de directrice marketing pour lancer ILADO. Aujourd’hui, je suis une jeune maman comblée (Mila a 5 ans et Paco a 2 ans), et une entrepreneuse passionnée !

Naïs
J’ai 26 ans et je suis aussi née dans le sud-ouest d’une maman française et d’un papa cino-thaïlandais. J’ai vécu quelques années en Asie avant de rentrer en France à l’âge de 5 ans. J’ai développé un goût prononcé pour les travaux manuels dès ma plus jeune enfance et après des études d’arts plastiques, de design d’espace et enfin de bijouterie joaillerie, j’ai fait une belle rencontre, celle de Sandra, en mai 2017. Depuis, je fais partie de la grande aventure ILADO et fière d’en être la créatrice. Je suis aussi fière d’être la jeune maman de Mära, ma petite fille de 1 mois.

Racontez-nous l’aventure ILADO ?

Sandra
Pendant ma première grossesse j’ai découvert la tradition du Bola. J’ai été très touchée par la beauté et la magie de ce bijou dont le petit tintement me reliait au bébé qui grandissait en moi. Je n’étais pas vraiment séduite par l’esthétique des Bolas proposés à l’époque sur le marché et j’ai donc eu envie de créer ma propre marque de Bijoux de Maternité pour faire découvrir les bienfaits du Bola aux mamans modernes.

Naïs
Pour moi l’aventure ILADO a commencé en mai 2017 lors de ma reconversion professionnelle en bijouterie joaillerie. Ma rencontre avec Sandra a eu lieu après l’obtention de mon diplôme. Les Bolas de grossesse je connaissais déjà depuis quelques années. D’ailleurs, j’affectionnais particulièrement ce bijou ethnique et j’en portais même sans être enceinte. Je n’avais imaginé un jour développer et créer des bijoux de maternité. J’ai pris cela comme un challenge : donner à ILADO et à ce bijou ethnique symbolique un élan de fraîcheur.

Sandra, pourquoi ce nom ?
ILADO est le nom d’une presqu’île africaine où je passais mes vacances enfant. Un endroit synonyme de liberté, de découverte et d’aventure… Mon état d’esprit lorsque je me suis lancée pour créer ma marque !

Naïs, qui est la femme ILADO ?
La femme ILADO est une femme qui embrasse sa grossesse. Elle est fière de son ventre rond et de son corps. Elle prend soin d’elle. Elle est moderne, simple et cool. Un soupçon coquette mais juste ce qu’il faut.

Partenaires dans cette aventure, qui gère quoi ?

Sandra
Je m’occupe de la partie marketing et commerciale d’ILADO, son développement à l’international et Naïs gère la direction artistique et la création des collections. Notre duo fonctionne très bien car nous sommes très complémentaires !

Sandra, jusqu’à maintenant comment as-tu concilié vie de maman et vie d’entrepreneur ?
Après avoir travaillé en entreprise pendant 7 ans, je réalise à quel point avoir un emploi du temps flexible est un luxe ! Pas d’autorisation à demander pour prendre une journée off, que ce soit pour m’occuper de mes enfants ou tout simplement pour changer d’air et prendre du temps pour moi lorsque j’en ressens le besoin. Pouvoir choisir mon lieu de travail – tout près de chez moi, de la crèche et de l’école – me permet aussi d’éviter de prendre les transports en commun, ce qui est un énorme gain de temps et de fatigue ! La contrepartie est que la séparation vie pro / vie perso devient floue. Il m’est parfois difficile de déconnecter : débrancher d’Instagram ou de mes mails en soirée, ou ne pas parler constamment d’ILADO à mon mari pendant le weekend.

Et toi Naïs comment l’envisages-tu ?
Avant même d’être enceinte, j’aspirais à un métier passion qui me permettrait aussi de profiter de mes enfants, le fameux luxe dont Sandra parle. Grâce à cette vision commune de la maternité, j’ai pu vivre ma grossesse en toute sérénité et je vivrai ma vie de maman et d’entrepreneur de la même façon.

Le réveil sonne que faites-vous en premier ?

Sandra
Mon petit Paco se réveille à 6h30 tous les matins, je n’ai donc pas besoin de réveil et je commence la journée en lisant les aventures de Petit Ours brun ou de Tchoupi (rires).

Naïs
Je suis encore en congé maternité. Mon réveil à moi fait 52cm et sonne encore deux fois par nuit.

Sandra, la maternité en 1 mot ?
Emerveillement.

Naïs, tout au long de ta grossesse tu as porté de très jolies tenues mettant en valeur ton ventre. Était-ce important pour toi de rester féminine ?
Très important ! Il me semblait primordial de continuer à prendre soin de moi. Mais on n’est pas toutes égales face à la grossesse. La mienne s’est très bien passée, je n’ai eu aucuns maux. C’est donc plus facile de s’occuper de soi quand on n’est ni malade, ni épuisée. J’ai adoré être enceinte, j’étais (intérieurement) très fière.

Ta routine beauté avant et après ?
Elle n’a pas changée. Un bon nettoyage et soin du visage avec des cosmétiques naturels et un maquillage léger.

Tes marques coups de cœur ?
Les soins pour futures et jeunes mamans Eve&Rose, les accessoires faits main pour bébé Magnus Makes Three,

Sandra, ça veut dire quoi « être une bonne mère » ?
Se faire confiance et écouter son cœur ! Je pense que la mère parfaite n’existe pas et qu’il faut sortir de cet idéal pour simplement essayer de faire de son mieux.

Naïs, racontes-nous ta bola story ?
J’ai commencé à porter mon Bola dès le début de ma grossesse. Bien sûr cela ne pouvait pas encore avoir d’effet sur le bébé mais pour moi c’était mon porte-bonheur et ma façon de concrétiser cet heureux évènement. Je continue à en porter même maintenant que fille est née car je suis imprégnée de sa symbolique.

Sandra, quelles valeurs fondamentales souhaites-tu inculquer à tes enfants ?
La confiance en soi, le respect de l’autre, le goût des petits plaisirs du quotidien…

Pour relâcher la pression que fais-tu ?
Du yoga, de la méditation ou une bonne série en amoureux !

Tes adresses préférées pour :

Un dîner en amoureux :
l’Avant Comptoir du marché - Saint Germain

Une soirée entre filles :
le Purdey - un bar à cocktails original à tomber !

Un moment rien que pour toi :
Mon coiffeur - Stephan Black à Toulouse. Je n’y vais que deux fois par an alors à chaque fois je fais la totale.

Naïs, où trouves-tu l’inspiration ?
Essentiellement dans la nature. J’aime les formes et les matières organiques.

Sandra, ILADO dans 5 ans ?
J’espère que le Bola deviendra le bijou rituel des mamans des quatre coins du globe et pourquoi pas faire découvrir d’autres rituels de grossesse inspirés par nos voyages.

A toutes les deux, que peut-on vous souhaiter aujourd’hui pour demain ?
De l’amour, de l’amour, de l’amour !


Et parce que l’esprit est déjà à la fête,

Retrouvez une jolie sélection des Bolas ILADO Paris le mardi 27 novembre lors de l’événement MotherStories très spécial : THE Mothersxmas. Idées cadeaux pour (se) faire plaisir, dégustation de champagne et papotage comme on aime. De 15h à 21h30. La Comtesse bar, rue de la Scie 2 - 1207 Genève. Kids Friendly. Cocktail avec et sans alcool offert.